COMPOSTEUR

COMPOSTEUR

Il est un must-have de nos jardins : le composteur s'impose petit à petit dans nos extérieurs. La raison ? Une sensibilisation à une démarche écologique visant à recycler, récupérer et allonger la durée de vie de nos produits de tous les jours. Et le plaisir de travailler son potager, ses parterres de fleurs, en leur offrant le meilleur. C'est tout le principe du compost qui permet de désengorger nos poubelles et de nourrir notre terre !

Ses points forts ? Le composteur vu par Ma Maison Mon Jardin, c'est :

  • un kit solide et résistant, à même de supporter les intempéries et les caprices de la météo, tout en faisant travailler son contenu ;
  • des modèles variés aux volumes différents, adaptés à tout type d'environnements et de besoins ;
  • pratique et ergonomique, avec un ou plusieurs bacs rotatifs à grande ouverture ;
  • parfaitement pensé pour optimiser la dégradation des végétaux et la création du compost.

Et si vous souhaitez vous renseigner sur nos autres possibilités de mobilier extérieur et aménagements pour le jardin, consultez notre gamme Aménager son jardin ! Vous y trouverez quantité de meubles pour des installations temporaires ou permanentes.

Il y a 3 produits.
Résultats 1 - 3 sur 3.

Composteur tambour rotatif 189L

263,00 €
En savoir plus >

ID2912

Dimensions : 0.75 x 0.78 x 1.12 M

Composteur tambour rotatif 303L

451,00 €
En savoir plus >

ID2913

Dimensions : 0.90 x 1.09 x 1.02 M

Composteur rotatif double 378L

525,00 €
En savoir plus >

ID2914

Dimensions : 0.79 x 1.44 x 1.10 M

Résultats 1 - 3 sur 3.

COMPOSTEUR : LE BAC A COMPOST S'IMPOSE DANS NOS JARDINS !

Sa silhouette devient de plus en plus fréquente dans nos jardins... Le composteur répond en effet à une tendance de fond : les Français sont soucieux de l'environnement et de la façon dont ils peuvent réduire leurs déchets. Notamment en offrant une seconde vie à leurs déchets organiques ! C'est tout le principe du compost qui permet de libérer de la place dans sa poubelle et de recycler à moindre frais ce qui peut l'être. D'autant que l'objectif annoncé a de quoi séduire : le bac à compost permet de nourrir la terre qui accueille notre potager, nos espaces fleuris, nos arbustes... A tel point que ces kits ne se retrouvent plus seulement chez les particuliers, mais aussi chez les professionnels, dans les co-propriétés, certains espaces municipaux, jusque dans les entreprises et les collectivités.

LE COMPOST, POURQUOI ?

Le principe du compostage est simple : il s'agit de laisser des matières organiques se transformer en un "produit naturel, stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux appelé compost", comme nous le rappelle une célèbre encyclopédie en ligne. En somme, il s'agit de créer un matériau hautement nutritif pour la terre, un engrais naturel, en exploitant la grande quantité de déchets organiques que l'on produit au quotidien. Par un processus biologique stimulé par l'eau, l'oxygène, ainsi que de nombreuses bactéries et d'autres organismes, ces déchets se transforment en humus qui peut servir à nourrir la terre dans laquelle on a planté ses végétaux. 

bac à compost en PEHD

COMMENT LE COMPOSTEUR STIMULE LA CREATION DE L'HUMUS ?

Mais pour réussir ce processus, encore faut-il être correctement équipé. Et cela passe par un composteur ou bac à compost. Certains se le fabriquent ; mais il est souvent plus efficace d'en acheter un qui a été spécifiquement pensé pour le compost, en tenant compte : de ce dont ont besoin les matières organiques pour se décomposer ; de ce qui facilitera le processus ; et de ce qui peut vous aider, vous, propriétaire, au quotidien, dans l'utilisation du compost. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nos composteurs vont être munis de petits ajouts bien pensés...

  • Par exemple, le composteur rotatif permet de brasser et de retourner efficacement son contenu, un impératif pour obtenir un compost de qualité. Son axe de rotation a même été spécifiquement pensé pour que l'oxygénation soit optimal lors du mélange.
  • Tout bon composteur qui se respecte a une barre d'aération qui permet la bonne ventilation du contenu. Là encore, l'objectif est de faciliter l'oxygénation !
  • L'utilisation du PEHD, le polyéthylène haute-densité, dans la fabrication des tambours de nos bacs à compost est un atout important. D'une part, il préserve votre compost des petits animaux, notamment les rongeurs. D'autre part, il conserve la chaleur été comme hiver, ce qui permet d'accélérer le processus de décomposition. 

Autant vous dire qu'il vous faudra être bricoleur si vous souhaitez vous fabriquer un composteur aussi efficace !

Des bacs formidablement ergonomiques !

Bien entendu, nos kits peuvent se prévaloir de nombreuses autres qualités. Avec, toujours, la même finalité : que la création du compost soit bonne, que ce dernier soit de qualité. Et que vous puissiez vous en servir facilement ! Ainsi, nos modèles offrent des volumes différents avec un ou deux bacs, en fonction de vos besoins. Et de votre consommation - un bon composteur est un composteur bien dimensionné. Leurs couvercles amovibles permettent de les remplir et de les vider sans problèmes, s'appuyant sur une grande ouverture pour faciliter le transvasement. Il est évidemment possible de bloquer la rotation pour plus d'ergonomie. Et l'ensemble affiche une résistance à toute épreuve : le PEHD ne craint pas les intempéries, tout comme les structures en acier qui supportent les bacs. Vous pouvez donc laisser ces derniers en extérieur, dans un coin discret si vous le souhaitez, en toute tranquillité !

bac à compostage

QUE METTRE DANS SON BAC POUR REUSSIR SON COMPOSTAGE ?

C'est évidemment la grande question : qu'est-ce que l'on peut entasser dans son bac à compostage ? Car on ne peut pas mettre tout et n'importe quoi à l'intérieur. En vrac : les épluchures de légumes (mais pas celles d'agrumes pour éviter une trop forte acidité), les déchets verts en tout genre, les coquilles d'oeufs, le marc de café, les fleurs (évidemment !), la litière de votre chat ou de votre rongeur, les cheveux et les poils, les mauvaises herbes... En revanche, évitez les cartilages, les produits laitiers, la viande ou le poisson. Pensez bien à mélanger régulièrement votre compost - avec le système rotatif si le bac en possède un. Deux fois par mois, cela semble être un minimum, mais n'hésitez pas à oxygéner le contenu fréquemment.

Lorsque le compost s'est bien décomposé, après six à neuf mois, il est temps de vous en servir. En paillage ou en terreau, c'est au choix ! Certains bacs permettent même de récupérer du jus de compost parfait pour nourrir vos plantes d'intérieur. Quoi qu'il en soit, voilà un bon moyen de donner une seconde vie à une partie de vos déchets !

SOMMAIRE :