Bien entretenir sa piscine : traitement de l’eau, accessoires et hivernage

Sa saison de prédilection, c’est l’été… Avec l’arrivée du soleil, de la chaleur et des beaux jours, la piscine gagne définitivement en popularité !

Qu’elle soit grande ou petite, enterrée ou hors sol, profonde ou à débordement, peu importe du moment qu’elle nous rafraîchit.
On aime flâner a ses côtés, se détendre près de ses eaux claires et l’admirer à longueur de journée.

Et rien de mieux lorsque la piscine prend ses quartiers dans votre jardin.

Toutefois, une belle piscine, ça ne tombe pas du ciel ! Cela demande un minimum d’entretien. Avec l’hygiène en priorité, Ma Maison Mon Jardin vous livre quelques conseils pour entretenir au mieux votre piscine.
Traitement de l’eau, filtre, pompe et autre robot, les piscines n’auront plus de secret pour vous.

L’eau de la piscine : entre filtres et traitements

piscine
La piscine, le coeur du jardin. Crédit photo / Pinterest – islandhideaways.com

Le secret pour un bassin sain et propre année après année est un entretien minutieux et régulier. Il doit être adapté à votre piscine et aux produits que vous utilisez, notamment pour le traitement de l’eau.

En parlant d’eau, l’élément principal de la piscine, il est important qu’elle soit correctement traitée. Elle a vite fait d’accumuler cheveux, bactéries, crème solaire, sueur, feuilles mortes, insectes, pluie, etc.

Afin d’éliminer ces composants malvenus, l’eau doit donc être nettoyée, filtrée et traitée. Cette dernière action nécessite différents produits et techniques à choisir en fonction de votre budget, de votre piscine et de votre temps.

  • Le chlore est probablement le produit le plus économique. Il agit efficacement pour contrer les bactéries et les algues mais sa forte odeur est désagréable et son action sur le pH n’est pas toujours adaptée aux peaux sensibles.
  • Le brome est une substance naturelle qui opère sur les bactéries, les virus et autres champignons. Sans odeur, il ne présente pratiquement pas d’inconvénient, si ce n’est son prix, plus élevé que celui du chlore.
  • Les ultraviolets fonctionnent directement au cœur de la piscine. Sous forme de lampes, ils traitent l’eau lors de son passage dans les filtres. Cette technique qui n’utilise pas de produits chimiques présente tout de même un coût élevé et doit être couplée à un traitement de l’eau.
  • L’électrolyse de sel, c’est la sensation de la mer à la piscine ! En effet, ce procédé a pour but de verser des billes ou des palets de sel dans la piscine qui se transformera en chlore grâce à un appareillage spécifique utilisant les électrodes.
    L’avantage de l’électrolyse au sel est qu’elle présente peu d’entretien et est adaptée aux peaux sensibles. A noter que le sel ne pique pas les yeux !
piscine-terrasse
Pour que la piscine reste belle, l’entretien est primordial. Crédit photo Pinterest / arsanavillaestate.com

> Le PHMB (PolyHexaMetylène Biguanine) permet de lutter contre les bactéries et les champignons mais n’a aucun effet sur les algues. Soyez vigilant lors de son utilisation car il est incompatible avec le chlore et le brome.

> L’oxygène actif, enfin, a l’avantage d’être adapté au corps humain et ne risque ainsi donc pas d’irriter la peau.
Il désinfecte l’eau de votre piscine mais reste un produit délicat à manier avec soin et à surveiller : les UV, la température de l’eau et le taux de pH induisent son efficacité.

Toutefois, si ces produits permettent de désinfecter l’eau et de vous garantir une baignade dans un bassin propre, ils ne filtrent pas l’eau !
Plusieurs machines sont nécessaires à cela et réclament une petite attention.

Jetez donc régulièrement un petit coup d’œil à la pompe, qui amène l’eau aux filtres avant de la renvoyer, propre, dans les buses.
Les filtres sont d’ailleurs la pièce centrale à ce mécanisme ingénieux. Il en existe diverses sortes qui, au même titre que les produits traitant l’eau, se choisissent en fonction de votre budget, de la taille de la piscine ou encore du temps que vous souhaitez consacrer à l’entretien.
Dans tous les cas, qu’ils soient à diatomées, à sable, à cartouche, jetables ou sous forme de blocs filtre, ils restent indispensables à une piscine saine et propre.

Et pour le bassin ?

Si l’eau se doit d’être irréprochable, il en va de même pour la structure qui la retient. Revêtement en liner, mosaïque ou coque en polyester, dans tous les cas elle doit être nettoyée.

Pour cela, divers accessoires pratiques et utiles sont à votre disposition :

  • La brosse en caoutchouc, PVC ou mousse nettoie tous les recoins de la piscine,
  • L’épuisette qui permet de ramasser toutes les petites choses qui flottent à la surface de l’eau comme les feuilles ou les insectes,
  • Les robots qui sont un véritable luxe ! Ils font tout à votre place, si bien que la seule chose dont vous devrez vous préoccuper est de votre bronzage. Ils nettoient, aspirent et se mettent même en marche automatiquement à des heures fixes à condition de les régler.
robots-piscine
Les robots : le nettoyage simplifié de la piscine. Crédit photo / Pinterest – humanoïdes.fr

Quelques conseils pour l’hivernage de la piscine

La piscine nous fait de l’œil en été, mais ce n’est pas une raison pour l’oublier l’hiver. Afin qu’elle soit en état de vous satisfaire l’année prochaine, votre piscine doit être préparée pour affronter la froide saison.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de vider l’eau l’automne venu. Une bonne chose puisque ce ne serait pas économique et irrespectueux face aux problèmes d’environnement.

Revenons donc sur les différentes étapes d’un hivernage réussi.

hivernage-piscine
Les flotteurs évitent les dégâts de la glace sur les bords des piscines. Crédit photo / Pinterest – irrijardin.fr

 Nettoyez correctement la piscine à l’aide de l’épuisette et du robot, si vous avez la chance d’en posséder un,
• Eteignez la pompe afin que l’eau ne soit plus filtrée,
• Traitez l’eau en y ajoutant un produit spécial pour l’hivernage qui empêche la formation d’algues et de calcaire,
Placez à la surface de l’eau des flotteurs en plastique composés de sable. En cas de gel, la densité de la glace n’abimera ainsi pas les bords du bassin,
 Enfin, bâchez votre piscine.

Avant de faire définitivement vos adieux à l’été, pensez également à nettoyer vos accessoires de piscine afin qu’ils soient opérationnels lorsque les beaux jours pointeront leur nez !

Pour en savoir plus sur les piscines, comment les choisir et quelles sont les règlementations à prendre en compte, rendez vous sur notre dossier dédié.