Septembre et ses travaux de jardinage, le programme des festivités

Les vacances sont définitivement terminées et l’heure est à la rentrée. Alors que les plus petits endossent leur cartable, les plus grands retrouvent le chemin des bureaux…mais aussi celui du jardin !

Affûtez votre sécateur, nettoyez votre scarificateur, dépoussiérez la tondeuse et ressortez votre panier destiné aux récoltes, la rentrée, c’est aussi dans le jardin !

Si septembre marque officiellement la fin de l’été, il n’en reste pas moins que les températures sont encore agréables et les journées longues. La douceur du temps apaise les plantations après un mois chaud et sec et l’humidité matinale favorise le développement de nombreux fruits et légumes.
Il n’en faut pas plus pour annoncer la couleur : en septembre, les travaux sont nombreux.

Ma Maison Mon Jardin se penche sur les gestes à accomplir et vous livre ses astuces pour un jardin en pleine santé.

Récoltez, savourez et replantez !

Septembre marque une période intense au potager. Les tâches se succèdent et s’avèrent tout aussi importantes les unes que les autres pour vos futures récoltes.
Mais pour vous féliciter de vos beaux efforts, en septembre, dégustez avec délectation navets, poireaux, courgettes ou encore tomates.

Quant au verger, il n’a pas terminé de nous livrer ses fruits d’été. Récoltez les poires, les pêches, les prunes, les mûres et les quetsches que vous pouvez apprécier nature ou mis en avant dans de gourmandes pâtisseries.

Les petits travaux du potager : semis et entretien

Panier-tomates
Que de couleurs pour les tomates de septembre ! / Crédit photo Pinterest Stephane Brunerie
  • L’été touche a sa fin et il faut d’ores et déjà penser aux récoltes du printemps prochain. On sème donc sans modération les poireaux, les radis, l’oseille, la mâche et les épinards.
  • Pour vous assurer une belle récolte de fraises la saison prochaine, divisez les plants des fraisiers et repiquez-les afin qu’ils profitent de l’automne pour s’enraciner en profondeur.
  • Tous les fruits ne peuvent être ramassés et certains pourrissent déjà au pied des arbres. Il est préférable de les ramasser. Enlevez également tous les fruits abimés qui ne sont pas comestibles.
  • Afin que vos plants de tomates s’épanouissent correctement, enlevez les feuilles situées à la base des plantes.
  • On chouchoute les pruniers et les cerisiers en appliquant un traitement de bouillie bordelaise qui a pour but de prémunir vos arbres contre les champignons et les bactéries.
  • Si l’automne s’annonce froid, pensez à protéger vos melons et vos citrouilles des premières gelées. Pour cela, favorisez le buttage et le paillage.
  • Les mûriers et les framboisiers ont terminé leur travail pour cette année. Coupez donc les tiges ayant déjà porté les fruits afin qu’elles repoussent plus belles et fortes l’année suivante.

Le jardin d’ornement se refait une beauté

tulipes

Si septembre clôt l’été, il vous reste un peu de temps avant l’arrivée du grand froid.
Profitez donc de ces quelques semaines de répit avant les premières gelées pour planter des bulbes à floraison printanière.

Pour que votre jardin se pare de jolies couleurs et d’arômes fleuris le printemps venu, plantez dès à présent vos tulipes, jonquilles, jacinthes et autres crocus.

Les plantes annuelles sont également de la partie. En septembre, il n’est pas encore trop tard pour planter les bleuets, les pieds d’alouette, les pavots de Californie ou encore les nigelles qui vous offriront de belles fleurs l’année prochaine.

Mais pour que le jardin d’ornement soit rayonnant au printemps suivant, ne négligez pas son entretien.

> On pense notamment à ôter les fleurs fanées des vivaces du bout des doigts ou à l’aide d’un sécateur.

Afin de multiplier votre production agricole pour un jardin coloré et végétal, bouturez les géraniums, les rosiers et les fushias.
Cette action consiste à prélever un rameau comportant au moins trois nœuds et à le planter en terre.

Réalisez des économies en récupérant les graines des fleurs annuelles. Faites-les ensuite sécher et conservez-les soigneusement afin de les planter le moment venu.

Redorez votre pelouse

Malgré les arrosages en soirée et le soin tout particulier que vous lui avez porté, votre pelouse a probablement souffert de la chaleur et des rayons du soleil.

Pelouse-et-jardin-ornement
Crédit photo / Pinterest Martin Buijtels

Légèrement jaunis ou asséché, votre beau gazon requiert toute votre attention.
En fonction de l’état de votre pelouse et de son âge, plusieurs options s’ouvrent donc à vous :
> La possibilité de semer un nouveau gazon vous est offerte. Retrouvez toutes les informations utiles et pratiques pour tondre votre pelousedans les règles de l’art sur notre article dédié.
> Inutile de tout retourner : vous pouvez semer partiellement une nouvelle herbe, seulement aux endroits abîmés. Le temps en septembre est propice à ces travaux puisque la pelouse apprécie la combinaison d’humidité et chaleur modérée
Enfin, il est important de préparer son gazon à l’automne et à l’hiver.
Prenez soin de le tondre en diminuant la hauteur de coupe de quelques pouces. Pensez également à la fertiliser avec un peu d’engrais.

Du côté des arbres et arbustes

Pas de panique ! Septembre pointe seulement le bout de son nez et vous disposez de jusqu’à mi-octobre pour planter des conifères comme le thuyas et autres buis.

Le temps est également aux boutures des arbustes à feuillage persistant. Tout cela sans oublier les haies. Afin qu’elles soient bien denses et épaisses, penser à toutes les tailler.