Un jardin coquet pour le mois de mai, les étapes à franchir

On a beau dire qu’en mai on fait ce qu’il nous plaît, ce dicton n’est pas forcément valable pour le jardin !
De nombreux travaux de jardinage sont à prévoir. Mois phare du printemps, le mois mai se dédie entièrement à la nature et se plie à ses exigences. On sème, on taille, on met de l’engrais, allez, au travail !
Mai, c’est aussi le mois des ponts : une aubaine qui offre un peu de temps de libre pour remettre son jardin en action.

Réveillez votre instinct de jardinier

Bêchez, bêchez et encore bêchez pour enlever les mauvaises herbes et le chiendent accumulés pendant la saison hivernale.
Ces herbes sont tenaces et ont vite fait de porter préjudice à votre beau jardin en étouffant le gazon et les massifs.

Éclaircissez les semis en éliminant quelques jeunes plants afin d’assurer la bonne pousse des végétaux. Binez la terre entre les rangs et vérifiez que les tuteurs agissent correctement sur vos arbres.
Ils leur permettent de pousser bien droit, malgré le vent et  les autres intempéries qui peuvent rapidement les fragiliser, en particulier s’ils sont jeunes et en pleine croissance.

Semer et planter, les 2 actions récurrentes de mai !

planter et semer
En mai, on sème, on plante ! Crédit photo Pinterest / rustica.fr

Le 1er mai nous apporte les premières surprises du printemps avec à l’honneur la floraison du muguet. Ses petites clochettes blanches et odorantes annoncent la couleur : il est temps de planter !

Liste des actions à mener en mai dans votre potager :

A semer en ligne ou à la volée, plantez comme bon vous semble !
Voici une liste non exhaustive de légumes à planter ou semer au mois de mai :

  • Les légumes à semer : les légumes appartenant à la famille des cucurbitacées (on retrouve entre autres la courge, le potiron, la citrouille, la courgette) afin d’être prêt pour Halloween, les différentes variétés de choux (chou-fleur, chou rouge, etc.) mais aussi les salades et laitues, les navets, carottes, radis et autres haricots.
  • Les légumes à planter : on retrouve ici les légumes tels que les aurbergines, les tomates, sans oublier les pommes de terre.

L’astuce : Espacez les graines de 15 cm afin d’assurer un espace suffisant au développement du légume lors de la pousse.

cucurbitacée
Une bonne idée pour mettre un peu d’originalité dans le potager : les légumes suspendus ! / Crédit photo Pinterest – Tiffany Brown

> Les courgettes, concombres et cornichons sont à semer en godet.
Le semi est donc indirect puisqu’il passe par une phase de repiquage.

Les graines sont d’abord semées dans des godets avant d’être repiquées en douceur dans le potager. Cette technique s’avère idéale pour les plantes fragiles et sensibles au froid.

> Le mois de mai est également la période pour replanter vos semis de tomates conservés au chaud les mois précédents

Mangez 5 fruits et légumes par jour !

pommier
Eclaircir les arbres fruitier, une étape à ne pas négliger / Crédit photo Pinterest – small-garnenideas.com

Le message est largement repris dans les médias : les fruits et légumes sont indispensables à notre équilibre alimentaire. En semant et en récoltant vos propres aliments, vous vous approvisionnez en produits sains, frais et de qualité.
Afin de vous assurer une récolte prospère, pensez à protéger les arbres fruitiers des parasites et maladies.

Les conseils de Ma Maison Mon Jardin :
– Traitez les framboisiers à la bouillie bordelaise, un pesticide très efficace fait à partir d’éléments naturels.
– Les bandes de glu à appliquer autour des troncs d’arbres sont aussi un excellent moyen pour lutter contre l’invasion des fourmis et autres insectes.
Paillez vos petits arbres fruitiers notamment à l’aide de l’herbe tondue qui nourrit l’arbre et crée peu à peu un composte. Veillez toutefois à ce que vos tontes soient finement hachées (mulching) par la tondeuse et qu’elles ne dépassent pas 3cm au moment de la tonte.
– Il faut également penser à éclaircir les pommiers, poiriers et abricotiers d’1/3 de leurs fruits pour leur permettre une meilleure croissance.

C’est aussi le moment pour chouchouter vos fraisiers et framboisiers afin qu’ils vous assurent une récolte abondante. Les fruits ne sont pas attendus avant juin, une bonne raison pour prendre soin de ces arbrisseaux au mois de mai !

Pensez donc à les pailler régulièrement et à supprimer tout aussi souvent les stolons aux pieds des fraisiers qui sont susceptibles de gêner la production de fraises.

Attendue pour la mi-mai : la cueillette des cerises…

Petites, juteuses et à la belle robe rouge, les cerises se picorent directement sur l’arbre ou se cuisinent en clafoutis ou crumble. Aussitôt arrivées qu’elles repartent : les cerises ne restent qu’un temps limité sur nos arbres.
Alors on en profite et on consomme sans modération !

Mai ne va jamais sans fleurs

rosiers grimpants, quelle classe !
Les roses, fleurs incontournables des jardins ! / Crédit photo Pinterest – bluepueblo.tumblr.com

Ma Maison Mon Jardin vous donne quelques recommandations dans la gestion du jardin d’ornement :

– Bouturez la lavande, les lilas et les hortensias,
– Semez les pivoines, tournesols et soucis,
– Plantez en place les géraniums et bégonias, dahlias,
– Plantez les plantes grimpantes (capucines et pois de senteur),
– Plantez les annuelles achetées en godets pour des massifs.

Mai marque la première grande floraison des rosiers.
Apportez leur un soin particulier en les taillant précisément et en les préservant des maladies par l’application de l’incontournable bouillie bordelaise.

S’occuper de sa pelouse

Marcher les pieds nus sur l’herbe fraîchement coupée, laisser les enfants vagabonder sur une pelouse bien verte ou se prélasser tout en admirant un gazon lisse et régulier sont des petits plaisirs dont on ne se lasse pas !

Afin de garder un jardin agréable durant les beaux jours, tondez votre pelouse au moins une fois par semaine. Cette activité est à faire de préférence quand l’herbe est sèche.
Mai est également la période propice pour semer un nouveau gazon.

Astuce : accentuez l’arrosage de vos plantations le matin, c’est encore plus efficace !

Gare aux Saints de Glace !

Alerte tout de même sur le mois de mai ! Faites attention aux Saints de Glace et gardez un œil sur la météo.

Les anciens n’ont de cesse de nous mettre en garde sur ces quelques jours qui peuvent déboucher sur des gelées matinales (St Mamert le 11 mai, St Pancrace le 12 mai et St Servais le 13 mai).
Nombreux sont ceux à conseiller que ces 3 jours soient passés avant de repiquer ses plants en pleine terre.

Certains jardiniers ne s’aventurent même pas au jardin avant ces dates clé, le gel étant la bête noire des pousses. Prudence, donc.

Les saints de glace
Les Saints de Glace sont un véritable danger pour vos plantes. Faites attention ! / Crédit photo Pinterest – naturablog.com