Quand la déco se pare de glace…

Parfois, l’architecture fait corps avec la nature. C’est toute la force et l’originalité de ce drôle d’hôtel en Suède… Situé bien au nord du cercle polaire arctique, l’ICE HOTEL de Jukkasjärvi est conçu en glace pour une expérience très particulière. 

C’est en 1989 qu’a été créé le concept de cet ICEHOTEL. La source ? La rivière voisine, la Torne, qui charrie eau et glace à longueur d’année. L’hiver, en sont extraits et façonnés des blocs de “snice”, un mélange de glace et de neige à hauteur de 35 000 mètres cubes. Une glace qui retourne à la rivière l’été venu avec la fonte et les beaux jours…

Des artistes à l’origine de la décoration de cet hôtel

Ces blocs de “snice” sont sculptés et agencés par des artistes qui sont à l’origine de chaque nouvelle saison de l’ICEHOTEL. À l’approche de l’hiver, ils sont pas moins de 40 à être sélectionnés sur la base de projets présentés pour la confection de l’hôtel. Ils ne sont généralement pas spécialisés dans la sculpture sur glace, mais font briller l’établissement par leur créativité et leurs idées artistiques.

Exploiter la beauté naturelle pour une beauté architectural et déco

“Pour nous, la beauté naturelle et l’histoire unique de chaque bloc de glace individuel fournit une inspiration que l’on ne peut trouver dans la glace artificielle”, confirme Petra W. Lindh, une employée de l’hôtel depuis 20 ans interrogée par le site officiel, insistant sur la dimension artistique et esthétique de l’hôtel. 

Une structure en partie saisonnière, en partie permanente

Si l’ICEHOTEL est inévitablement un établissement saisonnier et temporaire, exploitable l’hiver, une structure permanente a tout de même été créée en 2016, l’ICEHOTEL 365. Un hôtel de glace ouvert toute l’année avec des chambres et suites toutes de blocs de glace conçues, dont la fonte est évitée grâce à l’alternance des températures.

Mieux vaut ne pas craindre le froid !

Très concrètement, l’ICEHOTEL et l’ICEHOTEL 365 proposent un total de 300 lits et assurent, au pire, une température de -5°C à l’intérieur. S’il faut quand même supporter cette température négative et ne pas lésiner sur la qualité du duvet pour la nuit, l’isolation d’une telle structure se montre très performante puisque des températures extérieures de -40°C sont annoncées en janvier…

Autres Inspirations ...

Torres, l'architecture entre b...

Aujourd’hui, Ma Maison Mon Jardin vous fait découvrir un architecte brésilien, qui met, dans ses créations, la chaleur et l’originalité d’un style contemporain. Son nom ? Guilherme Torres.

Le design perdu entre les arbr...

Dormir dans les arbres : pour certains, c’est un doux rêve, pour d’autres, c’est une simple envie… pour tous, c’est souvent l’occasion de se rapprocher de la nature, de retrouver un environnement apaisant loin des […]

La Safe House, l'architecture ...

Une “safe house”. Le nom parle de lui-même.  Il y a quelque temps, l’Université de Leicester proposait une étude amusante : dans le cas d’une “apocalypse zombie”, selon ce travail discutable, l’humanité serait éradiquée en […]