La Safe House, l’architecture au service d’un véritable bunker

Une “safe house”. Le nom parle de lui-même. 

Il y a quelque temps, l’Université de Leicester proposait une étude amusante : dans le cas d’une “apocalypse zombie”, selon ce travail discutable, l’humanité serait éradiquée en une centaine de jours. 

Il faut dire que ce sujet farfelu en préoccupe plus d’un. D’autant plus aux États-Unis où certaines agressions… disons “étonnantes” ont fait la Une des journaux : rappelez-vous, en 2012, un sans-abri drogué s’était attaqué à un passant, lui dévorant le visage comme aurait pu le faire l’un de ces zombies de Walking Dead.

Alors, certains, un peu paranos, ont décidé de passer à l’action. C’est le cas de clients de l’architecte polonais Robert Konieczny. Ce dernier leur a conçu une maison entièrement sécurisée et potentiellement apte à résister à une attaque de zombies. 

Une maison conçue pour résister à une attaque de zombies

La caractéristique principale de cette maison : la façon qu’elle a de se modifier/moduler/rétracter en fonction des événements et de la menace envisagée. 

Construite en 2009 dans la banlieue de Varsovie, cette maison est entourée d’un mur quasi-d’enceinte, qui se rentre pour libérer le passage lorsqu’on veut pénétrer dans la cour en voiture, tandis que deux parois longues de 22 mètres se déploient pour, dans le même temps, interdire l’accès au jardin, formant ainsi un sas.

Des parois amovibles pour clore ou dévoiler

Un volet en aluminium anodisé de 13 mètres de large couvre l’ensemble de la façade arrière lorsqu’il est déployé pour une sécurité accrue. Ce volet se rétracte en configuration quotidienne, dévoilant fenêtres et baies vitrées d’une maison très design à l’intérieur. 

Autre élément : un pont levis permet de couper l’accès de la terrasse à la piscine couverte, dans le jardin. Toutes les ouvertures potentielles sont nanties de fermetures en béton.

“Un monolithe de béton” design et sécurisé

“Le bâtiment entier est un monolithe de béton”, explique l’agence de l’architecte qui a conçu cette étonnante maison. “Les parties mobiles, aux dimensions impressionnantes, sont garnies d’un treillis en acier et de laine minérale pour une isolation optimale quand la maison est close. L’ensemble de la maison, jusqu’aux éléments mobiles, est habillée de panneaux de particules avec des liants en ciment.”

Deux configurations : bunker ou quotidien

En résumé, Robert Konieczny a conçu un véritable bunker modulable. En configuration sécurité, la maison n’est qu’un bloc de béton clos. En configuration ouverte, elle est une création design et bien agencée.

Les murs amovibles qui viennent clore la cour lorsque le portail est ouvert libèrent, dans le même temps, les baies vitrées donnant sur le jardin en rez-de-chaussée. Les personnes qui veulent rentrer n’ont donc qu’un moyen de pénétrer dans la maison : la porte. Sécurisée, bien entendu.

Le résultat en vidéo :

Autres Inspirations ...

Top 6 de la déco sport à dom...

Fans de Michael Jordan, Lionel Messi, Hermann Maier ou Roger Federer, cet article est pour vous. Et oui ! peut-être manquez-vous d’idées pour vivre, entretenir et assouvir votre passion au quotidien ? Amoureux de sport, […]

Le conteneur, une solution tem...

Transformer des objets industriels en logements, objets du quotidien ou éléments de décoration : c’est plus qu’une simple lubie aujourd’hui, mais bien une tendance véritable. Une tendance qui répond à la nécessité de recycler à […]

Godsbanen, lieu d'inspiration ...

Au centre d’Aarhus au Danemark, capitale européenne de la culture, se trouve un endroit inédit mais surtout peu connu du grand public. Il s’agit de “Godsbanen” et de son institut culturel. Un lieu à part, […]