Tondre sa pelouse : tout un art !

Avoir un beau jardin, ça commence avec une belle pelouse ! Uniforme et bien verte ou plus champêtre avec quelques fleurs qui se mêlent aux brins d’herbe, dans tous les cas, il faut en prendre soin.

Arrosage, engrais, traitements divers, l’entretien est indispensable avec à sa tête un geste important : la tonte.

Pas de panique, Ma Maison Mon Jardin vous explique en détail les règles à respecter pour avoir une pelouse au poil !

Une taille adaptée à chaque pelouse

Jardin tonte ras
Une pelouse bien tondue fait toujours son petit effet ! Crédit photo Pinterest / noviomagus.over-blog.com

Il y a un gazon pour chaque jardin. Certains proposent des graminées qui développent une pelouse plus ou moins résistante, douce ou fine. Faites donc votre choix avant de semer.

Et à chaque type de pelouse correspond une tonte ! Si vous avez un doute, retenez que la coupe doit se situer à 1/3 de la hauteur du gazon.

  • Le gazon ornemental, destiné à donner un aspect particulièrement beau au jardin, est principalement décoratif. Ainsi, il est fragile et supporte difficilement les piétinements.
    La tonte doit donc se faire à ras à une hauteur de 3cm.
  • Le gazon détente est probablement la pelouse la plus courante dans nos jardins. Résistant et esthétique, il accueille aussi bien les barbecues entre amis que les jeux d’enfants.
    Afin qu’il reste beau et fort, la hauteur de tonte doit être comprise entre 3cm et 5cm.
  • Le gazon sport présente une herbe robuste et fiable. Les passages et piétinements ne lui font pas peur ! Les enfants peuvent courir autant qu’ils veulent, la pelouse ne flanchera pas.
    Et pour renforcer son action, il est conseillé de le tondre à une hauteur de 5cm deux fois par mois.

Les bons gestes…

> La période de tonte s’étale de mars à octobre. Durant ce temps, tondez votre pelouse tous les 7 à 10 jours.
> Il est préférable de ne pas tondre votre gazon toujours dans le même sens. Pensez également à chevaucher vos passages de tondeuse. Cela permet de n’omettre aucune zone !
> En période de sécheresse en été, tondez moins régulièrement et laissez ainsi la pelouse un peu plus haute.
> Ne tondez pas votre gazon s’il est humide (après la pluie, trop tôt le matin) ou trop sec.

Panorama des tondeuses à gazon :

tondeuse à l'action
Une tondeuse adaptée à son jardin, c’est le secret pour une belle pelouse. Crédit photo Pinterest / protégez-vous.ca

Les tondeuses, il en existe une large  variété ! Des grandes, des petites, avec ou sans bac, toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients.
Lorsque vous choisissez votre tondeuse, tenez compte de la grandeur de votre terrain, la largeur de coupe y est relative.

– Pour un terrain de moins de 500m2, privilégiez une largeur de 31cm à 45m.
Les tondeuses dites hélicoïdales, très abordables, silencieuses et écologiques sont particulièrement adaptées.
De même pour les tondeuses sur coussin d’air qui ne laissent pas de traces ou encore les tondeuses électriques.

– Les surfaces s’étendant de 500m2 à 1500 m2 sont plus faciles à entretenir avec une largeur de 40cm à 76cm.
Les tondeuses qui conviennent le mieux sont les tondeuses thermiques avec traction ou encore les robots de tonte.
Ces derniers s’avèrent particulièrement pratiques : il suffit de les programmer et ils exécutent tout seul le travail ! Leur prix reste toutefois très élevé.

– Les jardins dépassant les 2000 m2 doivent être tondus avec un appareil d’une largeur de 92cm à 112cm. Ils correspondent à des tondeuses de type autoporté ou rider.

Les tondeuses se choisissent également en fonction de votre terrain : plat, irrégulier, en pente, arboré ou encore caillouteux. Mais l’élément déterminant dans tout achat, c’est bien le prix ! Adaptez donc votre tondeuse à votre jardin mais également à votre budget…

Pour cela, nous vous conseillons de consulter notre page dédiée à l’outillage du jardin pour trouver un modèle de tondeuse adapté à vos besoins.

Que faire des tontes de gazon ?

Tondeuse helicoïdale
La tondeuse hélicoïdale, idéale pour le mulching. Crédit photo Pinterest / blogjardin.fiskars.fr

Plusieurs destins s’ouvrent à vos tontes de gazon :

  • Dans le cas où votre tondeuse ne dispose pas d’un bac et rejette les tontes, vous pouvez les laisser à condition qu’elles ne dépassent pas 3cm. Ce principe s’appelle le mulching.
    La tondeuse hache finement les brins d’herbe qui servent alors au paillage.
    Pour le gazon ou d’autres endroits comme le potager ou les massifs, le mulching permet de garder le sol humide. Une technique qui s’avère donc particulièrement utile en été.
  • Si vos tontes dépassent les 3cm recommandés, nous vous conseillons de les ramasser le lendemain à l’aide d’un râteau. Plus elles seront sèches, plus il sera facile pour vous de les collecter.
    Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous : vous pouvez placer les tontes dans votre compost, les jeter tout simplement à la décharge ou encore les brûler.
    Les cendres font un excellent engrais !